Accueil
Guide de pêche professionnel Nicolas Gendron
SHIMANO_CYAN-15.pnggloomis.gifjackall.pngjigajo.pngpowerpro-logopetit.pngprincecraft.pngranger.pngthomas-marine.pngvalleyfield.png
equipment-banner

Achigan à petite & grande bouche :

Du 3e vendredi de juin au 15 octobre (Lac St-Louis, Lac St-François, bassin situé entre coteau du lac et Les Cèdres)

Doré jaune :

Du 1er au 3e samedi de mai (Secteur Cornwall, Ontario)

Du 15 octobre au 30 novmbre (Secteur Cornwall, Ontario)     

Brochet:

Du 1er vendredi de mai jusqu'à mi-juillet  (Lac St-Louis, Lac St-François, bassin situé entre coteau du lac et Les Cèdres)


 ACHIGAN À PETITE BOUCHE

Venez vous mesurer au poisson le plus combatif et spectaculaire de nos eaux; il ne vous donnera aucun répit durant son combat.

 

  • Microptérus dolomieui-lacépède
  • De la famille des centrarchidés
  • Nom indien : AT-CHI GANE (celui qui se bat)
  • Taille moyenne: 8 à 20 pouces
  • Poids moyen: 1 à 6 livres
  • Période du frai: mi-mai à la mi-juillet
  • Record: 11 lb 15 oz

Description 

De forme ovale, ses côtés sont de couleurs verdâtres à brunâtres avec des bandes verticales foncées et son abdomen est habituellement blanchâtre. Trois bandes foncées radient à partir de l'œil. L'achigan à petite bouche peut comme un caméléon changer de couleur et s’adapter à son environnement.

Alimentation

Dans le Fleuve St-Laurent, l'achigan à petite bouche se nourrit principalement d’écrevisses et de gobies. Par contre, il ne dédaigne pas les insectes, les grenouilles, les poissons appâts et même les petits spécimens de sa propre espèce. Il est ambivalent en se nourrissant en surface, entre deux eaux ou près du fond.

Habitat

Au printemps, les achigans à petite bouche se rassemblent sur les frayères. Au début de l’été, dans les endroits rocailleux et sablonneux des lacs et rivières, en eau peu et moyennement profonde. Avec la chaleur de l'été, une grande majorité se retire en profondeur, près des abris (pierres, souches, talus). En hiver, il se regroupe dans des fosses, où il est presque inactif. Il préfère une température de l'eau entre 18º et 20ºC (64º à 70ºF).

Qualités sportives 

L'achigan à petite bouche est considéré par plusieurs comme le poisson d'eau douce le plus sportif. Il est reconnu pour son esprit combatif et son habileté à effectuer des sauts spectaculaires hors de l’eau. Livre pour livre, ce poisson gagne haut la main!

 

ACHIGAN À GRANDE BOUCHE

La question n’est pas « Allez-vous en capturer? », mais plutôt « Serez-vous capable de le sortir de son habitat lorsque le combat s’engagera? »

  • Microptérus Salmoides-lacépède
  • Famille des centrarchidés
  • Nom indien: AT-CHI GANE (celui qui se bat)
  • Taille moyenne : 8 à 20 pouces
  • Poids moyens : 1 à 6 livres
  • Période du frai : mi-mai à la mi-juillet
  • Record: 22 lb 4 oz


Description 

Son coloris peut varier du vert pâle au vert foncé et son abdomen, du blanc laiteux au jaune pâle. Sa nageoire dorsale est épineuse et, comme chez l'achigan à petite bouche, suivie d'un rayon mou. Ce qui distingue l'achigan à grande bouche de son cousin, l'achigan à petite bouche, c'est surtout sa bouche qui se prolonge jusqu'en arrière de l'œil.

Alimentation

L’achigan à grande bouche se nourrit principalement de poissons appâts, d'écrevisses et de grenouilles. Il ne dédaigne pas les insectes, les petits de sa propre espèce, les vers, les mollusques et les salamandres.

Habitat

On le trouve dans la partie supérieure des couches d'eau chaude des petits lacs peu profonds, dans les baies peu profondes des grands lacs et rivières à faible courant. Rarement à plus de 20 ' de profondeur, ce poisson est associé à des fonds mous, souches et dense végétation (nénuphars, quenouilles). Il recherche l'eau plus chaude, soit de 70 à 80ºF. Ce poisson fraye surtout au crépuscule en eau moins profonde.

Qualités sportives 

Moins fougueux et spectaculaire que son cousin l'achigan à petite bouche, il est quand même très intéressant à pêcher. Habituellement, il est nécessaire d’utiliser de l’équipement plus lourd afin de réussir à le sortir de son habitat. Ce poisson est également très populaire pour nos voisins du sud, qui en ont fait l’espèce d’eau douce numéro 1 au États-Unis. On retrouve ce poisson exclusivement dans la partie méridionale du Québec, puisqu'il préfère des eaux plus chaudes que la variété dite à petite bouche.

 

GRAND BROCHET

Son surnom de « requin d'eau douce » prend tout son sens lorsqu’il est capturé en eau froide au printemps avec ses attaques brusques et ses courses puissantes.

 

  • Esox lucius
  • Famille des esocidés
  • Taille moyenne: 2à 3 pieds
  • Poids moyen: 2 à 10 livres
  • Record: 46 lb 2 oz

 

Description

Le Grand Brochet est un poisson de bonne taille, au corps très long. La mâchoire inférieure dépasse le bout du museau. La face ventrale des mâchoires est perforée chaque côté de 5 pores, ce qui le distingue du Maskinongé qui en a plus de 6 et des 3 autres espèces qui en ont 4. Sa coloration est typique et constituée de taches pâles sur un fond verdâtre ou gris sombre et ses nageoires sont tachetées de noir.

Habitat

Eaux peu profondes à végétation dense des rivières lentes, baies chaudes et herbeuses des lacs et des réservoirs. Eaux plus profondes et plus fraîches pendant les chaleurs estivales.

Alimentation

Le grand brochet est un carnivore opportuniste qui se nourrit de tout ce qui est le plus facile à capturer. Sa diète est principalement composée de poissons (perchaudes, meuniers, crapets, etc.), mais il peut également manger insectes, écrevisses, grenouilles, souris, rats musqués et canetons. La taille de ses proies peut être aussi grande que le tiers ou la moitié de sa propre taille.

Qualités sportives 

La nature prédatrice du grand brochet en fait l'un des poissons sportifs les plus faciles à capturer. On le surnomme le «  requin d'eau douce », car il attaque férocement la plupart des leurres qui lui passent sous le nez. Parfois, quand il est ferré, le brochet saute ou vient éclabousser la surface, puis il effectue une série de courses puissantes. Sa chair blanche et floconneuse a bon goût, mais chaque filet possède une rangée d'arêtes en Y qui peuvent facilement être retirées.

 

DORÉ JAUNE

DORÉ JAUNE

  • Stizostedion vitreum
  • De la famille des Percidés
  • Taille moyenne: 10 à 25 pouces
  • Poids moyen: 1 à 4 livres
  • Période du frai: début avril à mi-juin
  • Record: 25 lbs

Description 

Le Doré jaune a une forme allongée. Ses mâchoires sont munies de nombreuses dents aigües. Ses yeux sont gros et plutôt opaques Sa coloration peut être brun olive, jaune et même bleue selon l'habitat. Les écailles situées sur les flancs sont marquées de mouchetures dorées. Les nageoires dorsales portent des marbrures diffuses et la première nageoire dorsale porte de plus une grande tache noire à l'extrémité postérieure. L'extrémité du lobe inférieur de la queue porte une tache blanche.

Alimentation

Dans le Fleuve St-Laurent, le doré jaune se nourrit principalement de petits poissons, de gobies et de sangsues. Il mange également insectes, écrevisses, limaces, petites couleuvres et salamandres, grenouilles et petits mammifères. En eau turbide, le doré jaune s'alimente tout au long de la journée. Par contre en eau plus claire, étant donné la grande sensibilité de ses yeux à la lumière du jour, il se nourrit en zone peu profonde au lever et au coucher du soleil.

Habitat

Le doré est plus abondant dans les grands lacs et les grandes rivières naturels balayés par le vent et dont la clarté de l'eau varie de moyenne à faible. En eau claire, il se tiendra en plus grande profondeur. Le doré préfère les fonds propres et durs, et des températures entre 65 à 75° F.

Qualités sportives 

Batailleur puissant, le doré demeure en profondeur et livre une bataille avec détermination. À cause de ses yeux sensibles à la lumière, il mord davantage à l'aube et au crépuscule, lorsque le temps est nuageux ou parfois en milieu de journée en eau plus profonde. Et que dire de sa chair, délicieux!!

 

Réservez Votre Excursion Aujourd'hui