Monday June 26, 2017

Articles

Especes ciblees


ACHIGAN À PETITE BOUCHE

Venez vous mesurer au poisson le plus combatif et spectaculaire de nos eaux; il ne vous donnera aucun répit durant son combat.

 

  • Microptérus dolomieui-lacépède
  • De la famille des centrarchidés
  • Nom indien : AT-CHI GANE (celui qui se bat)
  • Taille moyenne: 8 à 20 pouces
  • Poids moyen: 1 à 6 livres
  • Période du frai: mi-mai à la mi-juillet
  • Record: 11 lb 15 oz

Description 

De forme ovale, ses côtés sont de couleurs verdâtres à brunâtres avec des bandes verticales foncées et son abdomen est habituellement blanchâtre. Trois bandes foncées radient à partir de l'œil. L'achigan à petite bouche peut comme un caméléon changer de couleur et s’adapter à son environnement.

Alimentation

Dans le Fleuve St-Laurent, l'achigan à petite bouche se nourrit principalement d’écrevisses et de gobies. Par contre, il ne dédaigne pas les insectes, les grenouilles, les poissons appâts et même les petits spécimens de sa propre espèce. Il est ambivalent en se nourrissant en surface, entre deux eaux ou près du fond.

Habitat

Au printemps, les achigans à petite bouche se rassemblent sur les frayères. Au début de l’été, dans les endroits rocailleux et sablonneux des lacs et rivières, en eau peu et moyennement profonde. Avec la chaleur de l'été, une grande majorité se retire en profondeur, près des abris (pierres, souches, talus). En hiver, il se regroupe dans des fosses, où il est presque inactif. Il préfère une température de l'eau entre 18º et 20ºC (64º à 70ºF).

Qualités sportives 

L'achigan à petite bouche est considéré par plusieurs comme le poisson d'eau douce le plus sportif. Il est reconnu pour son esprit combatif et son habileté à effectuer des sauts spectaculaires hors de l’eau. Livre pour livre, ce poisson gagne haut la main!

 

ACHIGAN À GRANDE BOUCHE

La question n’est pas « Allez-vous en capturer? », mais plutôt « Serez-vous capable de le sortir de son habitat lorsque le combat s’engagera? »

  • Microptérus Salmoides-lacépède
  • Famille des centrarchidés
  • Nom indien: AT-CHI GANE (celui qui se bat)
  • Taille moyenne : 8 à 20 pouces
  • Poids moyens : 1 à 6 livres
  • Période du frai : mi-mai à la mi-juillet
  • Record: 22 lb 4 oz


Description 

Son coloris peut varier du vert pâle au vert foncé et son abdomen, du blanc laiteux au jaune pâle. Sa nageoire dorsale est épineuse et, comme chez l'achigan à petite bouche, suivie d'un rayon mou. Ce qui distingue l'achigan à grande bouche de son cousin, l'achigan à petite bouche, c'est surtout sa bouche qui se prolonge jusqu'en arrière de l'œil.

Alimentation

L’achigan à grande bouche se nourrit principalement de poissons appâts, d'écrevisses et de grenouilles. Il ne dédaigne pas les insectes, les petits de sa propre espèce, les vers, les mollusques et les salamandres.

Habitat

On le trouve dans la partie supérieure des couches d'eau chaude des petits lacs peu profonds, dans les baies peu profondes des grands lacs et rivières à faible courant. Rarement à plus de 20 ' de profondeur, ce poisson est associé à des fonds mous, souches et dense végétation (nénuphars, quenouilles). Il recherche l'eau plus chaude, soit de 70 à 80ºF. Ce poisson fraye surtout au crépuscule en eau moins profonde.

Qualités sportives 

Moins fougueux et spectaculaire que son cousin l'achigan à petite bouche, il est quand même très intéressant à pêcher. Habituellement, il est nécessaire d’utiliser de l’équipement plus lourd afin de réussir à le sortir de son habitat. Ce poisson est également très populaire pour nos voisins du sud, qui en ont fait l’espèce d’eau douce numéro 1 au États-Unis. On retrouve ce poisson exclusivement dans la partie méridionale du Québec, puisqu'il préfère des eaux plus chaudes que la variété dite à petite bouche.

 

ALOSE SAVOUREUSE

Ce poisson d’eau salée nous rend visite seulement trois semaines chaque printemps, donc n’attendez plus pour vous mesurer à lui; il vous fera vivre des sensations fortes.

  • Alosa sapidissima
  • Famille des clupéidés
  • Taille moyenne: 18 à 20 pouces
  • Poids moyens : 3 à 5 livres
  • Période du frai : fin mai à début juin
  • Record: 11 lb, 4 oz

Description

Corps plutôt allongé, fortement comprimé latéralement et plutôt haut. Sa couleur est plutôt argentée avec un lustre bleu ou bleu-vert sur le dos. Grande tache noire sur l'épaule suivie de petites taches foncées. Grandes écailles. Caudale distinctement fourchue.

Habitat

L’alose savoureuse vit dans l’Océan Atlantique et remonte les tributaires du fleuve Saint-Laurent (barrage de Carillon et PIE-IX) à la fin du printemps (fin mai) pour y venir frayer. Elle remonte alors en bancs, les mâles arrivent les premiers suivis peu après des femelles. La fraie commence lorsque la température de l'eau atteint 53.6ºF et dure en moyenne trois semaines. Par la suite, elle retourne à l'Océan Atlantique. L’alose fraie lorsqu'elle atteint environ l’âge de 5 ans et peut frayer jusqu'à cinq fois dans sa vie.

Alimentation

Durant sa migration le conduisant aux frayères, ce poisson se nourrit très peu. En mer, il s'alimente de plancton et autres animalcules. En eau douce, les jeunes aloses se nourrissent des copépodes de crustacées apparentées et de larves d'insectes.

Qualités sportives 

C'est un poisson excessivement combatif dont la valeur en ce sens est méconnue. Quant à sa qualité gastronomique, la seule mention de son nom, alose savoureuse, devrait suffire à vous mettre l'eau à la bouche. Aux États-Unis, où ce poisson est mieux connu, on le trouve au menu des meilleurs restaurants; ses œufs y sont d'ailleurs servis sous l'appellation de shad roe. C'est surtout dans la région de Montréal, en aval de barrages naturels ou autres, que se pratique au printemps la pêche sportive de ce poisson.

 

GRAND BROCHET

Son surnom de « requin d'eau douce » prend tout son sens lorsqu’il est capturé en eau froide au printemps avec ses attaques brusques et ses courses puissantes.

 

  • Esox lucius
  • Famille des esocidés
  • Taille moyenne: 2à 3 pieds
  • Poids moyen: 2 à 10 livres
  • Record: 46 lb 2 oz

 

Description

Le Grand Brochet est un poisson de bonne taille, au corps très long. La mâchoire inférieure dépasse le bout du museau. La face ventrale des mâchoires est perforée chaque côté de 5 pores, ce qui le distingue du Maskinongé qui en a plus de 6 et des 3 autres espèces qui en ont 4. Sa coloration est typique et constituée de taches pâles sur un fond verdâtre ou gris sombre et ses nageoires sont tachetées de noir.

Habitat

Eaux peu profondes à végétation dense des rivières lentes, baies chaudes et herbeuses des lacs et des réservoirs. Eaux plus profondes et plus fraîches pendant les chaleurs estivales.

Alimentation

Le grand brochet est un carnivore opportuniste qui se nourrit de tout ce qui est le plus facile à capturer. Sa diète est principalement composée de poissons (perchaudes, meuniers, crapets, etc.), mais il peut également manger insectes, écrevisses, grenouilles, souris, rats musqués et canetons. La taille de ses proies peut être aussi grande que le tiers ou la moitié de sa propre taille.

Qualités sportives 

La nature prédatrice du grand brochet en fait l'un des poissons sportifs les plus faciles à capturer. On le surnomme le «  requin d'eau douce », car il attaque férocement la plupart des leurres qui lui passent sous le nez. Parfois, quand il est ferré, le brochet saute ou vient éclabousser la surface, puis il effectue une série de courses puissantes. Sa chair blanche et floconneuse a bon goût, mais chaque filet possède une rangée d'arêtes en Y qui peuvent facilement être retirées.

 

PERCHAUDE

Que se soit pour débuter la saison, pour la qualité de sa chair ou tout simplement pour avoir beaucoup de plaisir, les perchaudes de grandes tailles sont un incontournable!

 

  • Perca fluviatilis flavescens
  • Famille des Percidés
  • Taille moyenne : 6 à 12 pouces
  • Poids moyen : 4 oz à 1 ¼ lbs
  • Période du frai: mi-avril au début mai.
  • Record : 4 lb 3 oz

 

Description

C'est un poisson au corps allongé et ovale. La coloration de la perchaude varie selon sa taille et son habitat. Des barres noires en forme de V sur chaque côté du corps caractérisent ce poisson. Au nombre d’environ sept, elles débutent sur le dos du poisson pour se terminer sur le ventre. Le dos et la face dorsale de la tête varient du vert brillant au brun doré. Les nageoires pelviennes et anales sont ordinairement orange brillant.

Habitat

La perchaude est un poisson d’eaux tempérées qui est le plus abondant dans les eaux libres des lacs présentant une végétation de densité moyenne, des eaux limpides et des fonds boueux, sablonneux ou graveleux. Ces poissons se déplacent principalement dans les eaux peu profondes, de moins de 30 pieds, par bancs pouvant compter jusqu'à 200 individus.

Alimentation

La perchaude est grégaire et se nourrit principalement au crépuscule. L'hiver, elle demeure active et s'alimente sous la glace. La diète de la perchaude est variée et se compose d'insectes aquatiques, d'écrevisses et d'autres invertébrés, de petits poissons et d'œufs de poissons.

Qualités sportives 

Les perchaudes sont généralement faciles à capturer et ne sont pas des batailleurs puissants. Par contre, lorsqu’on utilise de l’équipement ultra léger pour les capturer, le plaisir ainsi que leur puissance ne font qu’augmenter. Sa pêche durant la saison froide s'est transformée en une véritable industrie et d'innombrables pourvoyeurs accueillent chaque hiver des dizaines de milliers d'adeptes de pêche blanche. Sa chair est excellente, certainement l'une des meilleures.