Monday June 26, 2017

Lac St-François

Le lac St-François est une magnifique portion du Fleuve St-Laurent qui s’étend de Valleyfield, Québec jusqu’à Cornwall Ontario. Grâce au barrage situé à chaque extrémité, le niveau d’eau du lac St-François reste stable tout au long de l’année, seule la force du courant est variable. Ce plan d’eau est principalement constitué d’immenses étendues de sable et d’herbiers, parsemées de chenaux rocailleux plus profonds. Reconnu comme étant un des meilleurs plans d’eau d’Amérique pour l’achigan à petite bouche, avec une moyenne des captures se situant entre 2-4lbs, il n’est pas rare de croiser le fer avec des spécimens trophées dépassant la barre des 5 livres. L’environnement du lac St-François permet aux pêcheurs de capturer des achigans autant en surface que dans les profondeurs allant jusqu’à 45 pieds. Même si l’espèce numéro 1 est l’achigan à petite bouche, il ne faudrait pas passer sous silence son cousin la grande bouche qui y est aussi en abondance, tout comme le doré, le brochet et la perchaude.

 

Lac St-Louis

Le lac St-Louis se situe dans l’ombre de la ville de Montréal et il est le point de rencontre de deux belles et grandes rivières, soit le Fleuve St-Laurent et la rivière des Outaouais. Les eaux de la portion nord du lac sont teintées, avec une visibilité presque nulle due au déversement de la rivière des Outaouais, tandis que la portion sud, est constituée d’eau extrêmement claire comme en témoigne le Fleuve St-Laurent. Ces 2 environnements bien distincts et diversifiés ne font que bénéficier aux pêcheurs une qualité de pêche exceptionnelle pour l’achigan à petite et grande bouche, le doré, le brochet, le maskinongé et l’esturgeon. Par contre, il faut bien connaître ce plan d’eau et toujours le naviguer avec grande prudence, car le niveau d’eau est en constante variation et ce lac contient d’innombrable haut fond. Le tout lui confère une excellente qualité de pêche où une multitude de techniques peut être utilisées pour la capture de votre espèce favorite.

 

Fleuve St-Laurent (entre le lac St-François et le lac St-Louis)

La partie la moins pêchée du Fleuve St-Laurent se situe entre le lac St-François et le la St-Louis et offre une surprenante qualité de pêche tout au long de la saison. Ces 2 bassins (Les Cèdres & St-Timothée) renferment une grande quantité d’achigans, de dorés, de brochets, de maskinongés et de perchaudes et généralement, ces poissons sont davantage agressifs et coopératifs, car il y a beaucoup moins de bateau de plaisance et moins de pression de pêche. Ces deux plans d’eau ne possèdent aucune carte bathymétrique disponible sur le marché, donc il faut faire preuve de prudence lors de la navigation, surtout pour le bassin de St-Timothée où le niveau de l’eau varie tout au long de l’année, contrairement à celui de Les Cèdres qui est beaucoup plus stable. Les deux bassins ne sont pas très creux et la meilleure technique, d’après moi, est de couvrir le maximum d’eau afin de faire réagir le plus grand nombre de poissons possible.